Czernia dehors... et maintenant ?

Carolofoot.be

Un site dédié au foot de l'Entente carolo

Czernia dehors... et maintenant ?

La Direction sportive de l'Olympic Club Charleroi Farciennes a décidé ce mardi matin de mettre fin à sa collaboration avec son entraîneur, Alex Czerniatynski.

Son récent bilan de trois points sur dix-huit et la lourde défaite encourue à Heist, samedi dernier, ne plaidaient pas en sa faveur.


La dernière victoire remontait au 12 octobre, 1-2 à Seraing. Le bilan n’était pourtant pas si mauvais puisque le club était malgré tout sixième du classement à 14 points de Deinze mais à cinq points de Seraing, actuel deuxième.


Les mauvais résultats des dernières semaines et le fait, d’après la direction du club, qu’une partie des joueurs n’étaient plus derrière leur coach à amener la direction à prendre cette décision.  


Pour le reste du staff, pas de changement,Antonio Rosa reprend provisoirement le groupe en mains. Istvan Dudas, Julien Drugmand et Taib Matmati resteront bien en place.


Pour lui succéder, certains rêvent de Felice Mazzu, mais force est de constater que passer de Genk et la Champion's League, à un match de D1 amateur, le bond en arrière serait peut-être mortel, professionnellement parlant. Même pour un Carolo pure souche. 


Le nom de Dante Brogno est également revenu mais l'ancien Zèbre est en tête du classement avec les Francs Borains en D2 amateur. 


Par contre, si on repense aux anciens mentors de la Neuville, Tibor Balog vit des heures difficiles à Wavre (dernier en D3 amateur) et ne serait peut-être pas opposé à un come-back. Dany Ost est lui toujours sans club et son retour ravirait certainement les supporters Dogues. Thierry Pister est lui aussi toujours sur le carreau après des expériences à Mons et La Louviere.


Sur le marché, un garçon comme Drazen Brncic est une valeur sûre. Son passage au RWDM a été un succès et il a été longtemps sur les listes comme outsider pour diriger le Sporting Charleroi après l'ère Mazzu


Poussé vers la sortie à Dudelange le 17 septembre dernier, Emilio Ferrera pourrait également tenter de rebondir quelques échelons plus bas. 


Et enfin, finissons par une dernière utopie : Et si Daniel Van Buyten commençait sa carrière sur le banc de touche de la Neuville ??!! Saugrenu, certes, mais ça aurait quand même de la gueule de voir l'ancien du Bayern Munich et de l'OM entamer sa reconversion à l'Olympic !